samedi, octobre 21

EDELBIKES – COMMUTER POLYVALENT 29″ – COLUMBUS

Edelbikes-velo de ville-commuter polyvalent-cadre-acier-columbus zona life-veloacier-cover

 

Edelbikes-velo de ville-commuter polyvalent-cadre-acier-columbus zona life-veloacier-cover

EDELBIKES est un cadreur expérimenté, 10 ans d'âge et formé sur le tas, dont le nouvel atelier se situe à Grenoble. 2017 est une année charnière pour lui, en effet il vient de faire de sa passion son activité principale. Il participera cette année encore au Concours de Machines 2017 pour lequel il a déjà entamé la construction du cadre.

D'une pierre deux coups...passage en revue d'un Commuter assez polyvalent et petite interview de François propriétaire de la marque EDELBIKES dont j'espère visiter l'atelier dans les mois à venir - dictaphone et appareil photo à la main.

Ce commuter en acier - vélo urbain en roue de 29 pouces est représentatif de l'esprit Edelbikes. Non qu'il se soit spécialisé dans ce type de machine, mais parce que c'est un modèle pour lequel il a fallu être inventif, et ça François il adore !

Il a dessiné et fabriqué ce vélo pour sa femme qui mesure 1m60 : c'est son premier vélo sur mesure. L'utilisation de ce vélo est assez variée, d’où l'importance du coté très polyvalent de cette machine : "un vélo unique pour les gouverner tous" ou plutôt adapté à toutes les pratiques. Il se mue en parfait citadin pour se rendre à la supérette ou bien pour pédaler jusqu'au lieu de travail. Approche le week-end et il part en balade dans les monts du Lyonnais, faire du cyclotourisme par exemple en Bourgogne ou bien encore il s'équipe de son polochon et part faire du bikepacking tout-terrain sur des zones peu accidentées.

François est partie d'une feuille blanche pour la réalisation de ce vélo sur mesure. Au programme, un vélo assez léger, facile à utiliser et doté des pré-requis pour une utilisation confortable en ville : éclairage, porte-paquets et antivol sont intégrés avec harmonie au vélo. Le porte-paquets est une réalisation maison, fixés sur 3 point, dans lequel vient se loger le cadenas. François compte apporter à cet antivol une petite amélioration : il sera entouré d'une guidoline pour éviter tout contact sonore avec le porte-paquets. Tous ces éléments sont faciles à démonter pour que ce 29" se convertisse à la randonnée et au bikepacking.

Concernant l'éclairage, pour celles et ceux qui se posent la question du cheminement du câble..c'est out une technique que François nous explique : "Le câble d'alimentation remonte du moyeu dynamo par l'intérieur du fourreau de fourche, ressort dans le pivot de fourche (pas facile !), va au feu avant en passant par le rack. L'alimentation du feu arrière vient du feu avant, passe par l'intérieur du tube diagonal (en rentrant juste derrière le jeu de direction), ressort par un petit trou sous la boite de pédalier, et passe ensuite par le garde-boue qui a des connexions internes (par un système de bandes métalliques noyées dans le plastique). La prochaine étape sera d'ajouter un chargeur USB maison..."

Pour la construction de ce cadre, EDELBIKES utilise un mix de tubes en acier Columbus. Ainsi pour le triangle avant Le tube diagonal est en Zona (diamètre 34,9), le tube de selle est issue de la même série (diamètre 28,6mm) alors que le tube supérieur est en Columbus Life (diamètre 31,7mm). Le triangle arrière est lui entièrement en Zona : bases cintrés S-bend et haubans cintrés "maison". La douille de direction est droite et accueille la fourche "maison" Edelbikes. Cette dernière est réalisé avec des fourreaux Unicrown True-Temper.

Le vélo est maniable, facile à piloter sans fausses surprises et doté d'une position confortable. Comme pour la plupart de ses réalisations, EDELBIKES a apporté une attention particulière à l'angle de direction et au déport de la fourche pour éviter que l'un des pieds ne viennent en contact avec la roue lorsque l'on tourne.

Pour les composants, la transmission est principalement issue du groupe SRAM X7 à l'exception du dérailleur avant Shimano XT car la version SRAM n'étant pas disponible dans le bon diamètre.Le pédalier est en 38-24 et la cassette 11-36. Les roues sont un montage maison sur la base de jantes DT X470 29pouces - Moyeu SLX Centerlock à l'arrière et un moyeu dynamo Shutter Precision Centerlock à l'avant. Les pneumatiques pour la pratique urbaine sont les modèles Continental Speedride Renforcé au profil semi-slick. Le poste de pilotage est issue de la gamme Ritchey. Les freins sont des FORMULA R1 reconditionnés.

INTERVIEW EDELBIKES

Qui êtes vous ?
François Cau, 49 ans, j'habite en Chartreuse tout près de Grenoble. J'ai 2 enfants.

Ou est situé votre atelier ?
A Grenoble dans une pépinière d'entreprises, en attendant d'acheter un vrai atelier...

En quelle année avez vous débuté vote activité de cadreur ?
J'ai réalisé mon premier cadre en 2006-2007.

Quel est le cheminement qui vous a amené à devenir cadreur ?
J'avais acheté un vieux cadre Retrotec avec un cadre fendu, que je pensais faire réparer chez un constructeur local. Mais leur cadreur venait de partir, du coup je me suis décidé à le réparer moi-même... Et j'ai enchaîné avec la construction d'un cadre de 29", puis d'un 2ème, etc... Dès le début, même si c'était un loisir j'ai toujours eu dans l'optique de pouvoir m'y consacrer à plein temps un jour.

Comment avez vous acquis votre savoir faire ?
Entièrement "sur le tas" en me documentant sur internet, notamment sur les forums et listes de discussion américaines.

Avec quels aciéristes travaillez vous en particulier ?
Essentiellement Columbus, avec de plus en plus souvent quelques tubes Deda, qui a une offre de plus en plus intéressante. Il est très rare que je fasse un cadre avec tous les tubes d'une même série. J'utilise aussi du Reynolds 853 (notamment le DZB) pour les projets nécessitants de "gros" tubes (endurigide, tandem...)

Combien de cadres réalisez vous par an ?
Jusqu'à maintenant j'avais un travail à plein temps en parallèle de mon activité de cadreur, du coup j'arrivais à faire 10-12 cadres les bonnes années. Depuis début Mars (2017) j'ai quitté mon travail et je suis à plein temps sur cette activité, l'objectif étant de monter à une quarantaine de cadres par an, d'ici 1 à 2 ans.

Quel est le délai d’attente moyen ?
Actuellement environ 3-4 mois.

Quelle type de soudure à votre prédilection ?
Pour l'instant je ne fais que de la soudo-brasure, mais je vais me former et m'équiper pour le TIG cette année, pour compléter mon offre.

Avez vous une préférence pour un format de vélo?
Plutôt ce qui roule en tout-terrain, depuis le gravel jusqu'au Fat, car c'est souvent là qu'il faut être le plus inventif (cintrage, etc), et s'adapter aux nouveaux standards.

Vous ouvrez vous aux projets plus exotiques – particuliers ?
Oui, j'ai pratiquement toujours accepté les projets qu'on me proposait, même les plus bizarres ! Dès fois en le regrettant un peu après !  Je viens de finir un cargo pour mon usage personnel, j'espère qu'il fera des petits...

Est ce que les peintures sont réalisées dans votre atelier ?
Non, je soustraite chez 2 peintres de la région. Mais j'aimerais bien m'équiper pour réaliser les peintures en poudre à l'atelier.

Quelles sont les différentes étapes avec un client avant les premiers tours de roues ?
Je travaille beaucoup avec des clients éloignés, en me basant sur une fiche de renseignements que je leur envoie quasiment dès le début de la discussion. Je travaille aussi de plus en plus par discussion sur le tchat de facebook, ça permet d'avoir une discussion assez vivante et rapide.

Comment procédez vous pour la réalisation du cade ?
Je me base en général sur un mix des vélos précédents des clients et d'une étude morphologique basée sur les mesures qu'ils me fournissent. En général la géométrie est assez vite figée. Dans certains cas je leur conseille de faire une étude morphologique chez un spécialiste local, pour être sur de bien répondre à leurs besoins.

Quel est le temps « moyen » requis pour la création d’un cadre ?
En terme de travail pur, je compte une semaine, mais certains accessoires (fourche, potence...) rajoutent pas mal d'heures de travail...

Avez vous une petite angoisse lorsque le client monte sur le vélo pour la première fois ?
Non, vu que je travaille beaucoup à distance c'est plutôt au moment d'ouvrir le premier mail du client après livraison... Toujours la peur d'avoir oublié un petit détail, d'avoir un problème pour le montage d'une pièce, etc...

Et vous, quel est votre vélo en acier actuel ?
La randonneuse/gravel 650B que j'ai réalisé pour le concours de machine 2016, mais montée en pneus tout-terrain. Un vrai couteau Suisse aussi à l'aise sur route qu'en tout-terrain !

Merci beaucoup à François pour le temps accordé. Nous découvrirons bientôt ses nouvelles réalisations.

Site Internet Edelbikes : http://www.edelbikes.com/
Facebook : https://www.facebook.com/edelbikes/