jeudi, janvier 21

SOBRE OFF 650B ET VERSATILE AU ROC D’AZUR – LA GENÈSE DES 2 MACHINES

sobre-off-endurigide-velo-enduro-acier-cromo-4130-roc-d-azur-cadre-velo-en-acier

sobre-off-endurigide-velo-enduro-acier-cromo-4130-roc-d-azur-cadre-velo-en-acier

Le SOBRE OFF et le SOBRE VERSATILE en "représentation" sur le salon du roc d'azur 2016. Une manière aussi de rencontrer Laurent au commande de la marque et à l'origine de la nouvelle version du SOBRE OFF en 650B et 650B+. Première partie : "Petit retour sur la genèse du OFF" et en seconde partie "On fait le point sur le second vélo le plus commandé chez SOBRE : le VERSATILE".

RETOUR SUR LA CONCEPTION DU SOBRE OFF

Face à un marché du VTT en perpétuelle "évolution", Laurent passe en revue la conception de son nouveau SOBRE OFF 2017, un modèle qui est devenu prioritaire et a même écarté le projet SOBRE FATBIKE pourtant bien avancé... Renouveau, cahier des charges, difficultés rencontrés, évolution par rapport aux prédécesseurs...c'est ci-dessous que SOBRE répond aux questions.
Si vous souhaitez revoir le SOBRE OFF 2017 en détail avant lecture utilisez ce lien : http://www.veloacier.com/fr/vtt-acier/275/sobre-off-nouvel-envol-en-650b-et-650b-pour-le-allmountain/

Qu'est ce qui a motivé SOBRE à remplacer le CASH par le nouveau OFF ?

Depuis quelques années les choses évoluent de manière assez rapide dans le monde du VTT, il y a eu les différents formats de roues et dernièrement l'émergence des grosses sections au niveau des pneus. Après avoir testé il y a plus d'un an de telles enveloppes j'ai été immédiatement séduit par les capacités offertes par ces pneus. Pour le semi rigide les avantages potentiels me semblaient importants  (motricité, confort, grip, sécurité). Rapidement il m'est apparu que ce "standard" avait sa raison d'être et devait être testé plus en profondeur ; un proto a donc été réalisé afin de prendre en compte dès le départ le format 650b+ comme référence.

Il y avait en parallèle des demandes pour les gros pneus, ( Fat ou b+ ) mais il faut faire le tri. En tant que petite marque je suis souvent sollicité pour des nouveaux modèles mais il n'est bien entendu pas possible de répondre favorablement à toutes les demandes. Une chose est sûre , après avoir testé le B+ , ce projet est devenu prioritaire et a écarté le Fat qui était en test ( un proto avait même été réalisé).
Le Cash était dans la gamme le modèle en 27.5 qui acceptait le plus gros débattement de fourche, il était assez évident  à mes yeux qu'il devait évoluer pour s'adapter aux nouvelles sections . Il est aussi vrai que la pratique All Mountain / Enduro est de plus en plus prisée et que le niveau moyen des pratiquants augmente, la géométrie devait donc évoluer afin de mieux coller à la pratique. Le Off est donc né de cette volonté.

Quels ont été les points clés du cahier des charges ?

La difficulté est toujours la même, proposer des améliorations tout en préservant le prix. Depuis deux ans les choses sont plus compliquées avec un dollar qui a pris environ 20%, ceci est un coût supplémentaire direct auquel je ne peux échapper. Il faut donc trouver d'autres solutions pour compenser cette hausse, la première est de se servir de l'expérience acquise sur les modèles précédents .
Aujourd'hui il m'est plus facile (et plus rapide) de concevoir un nouveau cadre, que ce soit au niveau de la géométrie et du choix des tubes. Le fait d'être aussi le concepteur et le testeur facilite les choses, le retour terrain est en ce sens primordial. Il est aussi important de se tenir informé des évolutions techniques afin de pouvoir anticiper la prise en compte sur de futurs modèles.

Le passage de gaine en interne pour la tige de selle en est un exemple, sur le Off il devenait une évidence. La question n'était pas de savoir si le coût supplémentaire serait acceptable mais comment intégrer ce coût supplémentaire. Il fallait donc aussi que le cadre puisse accepter les gros pneus et reste compatible avec le double plateau. Je suis un adepte convaincu du mono plateau mais il me semble encore tôt pour sortir un modèle dans cette gamme de prix qui ne soit pas compatible avec les dérailleurs avant.

J'ai fait par contre assez vite le choix de ne pas passer au Boost , je tenais à ce que le Off puisse rester en 142/12 et le cas échéant en 135/10 grâce à ses pattes interchangeables. Le 148mm présente l'inconvénient d'être plus exclusif sur ce point, en ne vendant que du cadre nu je limitais ma clientèle s'il y avait obligation de s'équiper de nouvelles roues avec ce cadre.

Le Off devait aussi s'accorder avec les roues et fourches 27.5 classiques , cela faisait un critère de plus dans le maintien du 142/12. De plus mes essais au cours de l'année dernière m'ont conforté dans l'idée de privilégier le 2.8 comme section maximale au niveau du pneu. Le 3 pouces était certes très efficace en terme de confort et de motricité mais il rendait le vélo plus pataud et moins polyvalent. Le 2.8 m'a vraiment surpris dans sa capacité à bien rouler et dans  les avantages qu'il procure de par la basse pression.

Je n'ai jamais cherché à savoir s'il existait une taille à partir de laquelle on pouvait parler de vrai B+ ou non, mes essais m'ont démontré que le fait de rouler avec des pressions de moins de 1kg permettent de nouvelles possibilités. Cerise sur le gâteau , le 2.8 n'obligeait pas à passer au boost . Le 3 pouces aurait nécessité le 148mm et un outillage plus cher pour la fabrication . J'ai donc tranché, le Off resterait en 142/12 avec cette possibilité non négligeable d'accepter le 135/10. Et bien entendu le Off devait garder les spécificité de la gamme (douille 44mm, traitement anti corrosion, peinture poudre).

Combien de temps et combien de prototypes pour la conception du OFF ?
Quelles ont été les principales difficultés techniques pour arriver au résultat escompté ?

Il y a eu un premier prototype pour valider le Off , réalisé il y a plus d'un an. Il s'agissait d'un modèle englobant des solutions déjà rencontrées sur le Dad , le Cash ou l'Upgrade (avec pour nouveauté un gros dégagement pour l'arrière). Ainsi la plaque au niveau de la base droite est celle utilisée sur l'Upgrade et le tube de selle en triple épaisseur est celui du Cash. En fait le but du proto a surtout été de valider le passage du pneu et la compatibilité avec le double plateau .

La zone du boîtier de pédalier reste toujours contraignante pour les constructeurs. Même si j'étais passé en Boost cela n'aurait pas tout réglé. Celui ci ne change pas le Qfactor par exemple, l'écartement des manivelles reste le même et avec un cahier des charges pour du 2.8 cela devient une contrainte supplémentaire.

Ceci se traduit sur le Off par un cintrage de bases optimisé pour ce profil de pneumatiques, dans les faits j'ai choisi un modèle comme référence - Le Nobby Nic en 2.8 - celui ci se devant être le plus défavorable afin de garantir que tout les pneus passeraient par la suite. Le profil du pneu sur une jante de 40mm a donc été fourni par Schwalbe et intégré dans le plan du Off pour la fabrication . Les bases ne sont pas issues d'un catalogue, elles sont façonnées sur mesure pour répondre à cette exigence. Encore une fois cette contrainte n'était pas modifiable une fois la volonté de faire passer correctement un 2.8 comme pneumatique.

Il y a eu donc pas mal d'échanges avec le sous traitant pour simuler différentes propositions. Comme il n'est pas possible de tout tester en réel il faut s'assurer au préalable qu'il n'y aura pas, une fois la commercialisation débutée, un soucis de compatibilité au niveau des pièces montées. Ce travail est assez long car il faut aussi être en relation avec les équipementiers (Shimano / Sram) afin de prendre en compte dans le dessin du cadre les plans de pièces stratégiques (pédaliers, dérailleurs avant, fourches...).
Il est facile pour les constructeurs d'avoir accès à toutes ces infos techniques, la difficulté est de tout étudier afin de voir quel sera le modèle le plus défavorable afin de le prendre en compte comme référence, garantissant par la suite une sérénité pour la compatibilité future du matériel.

Ainsi, sur le Off, le choix du "Side Wing" de Shimano s'est imposé de par une conception différente (au niveau du tirage et de l'articulation) il permet de gagner de la place pour le dégagement du pneu  et de préserver un arrière court avec les gros pneus. Une fois le proto reçu, le montage "en vrai" d'une roue en 2.8 sur une jante de 40mm a permis de voir quelle était la marge de modification et d'évolution possibles. Cette contrainte de passage a vraiment été la plus forte, pour le reste cela était plus simple car validé par le passé avec les autres modèles.

Le Reynolds 520 a été abandonné pour laisser place à du Cromo DB et TB. Un choix purement technique ?

Comme pour le Cash ou l'Upgrade le Off ne bénéficie pas du sticker Reynolds 520. Dans les faits ils utilisent tous trois un alliage cromo de même qualité que le Dad par exemple ; le 520 est produit à Taiwan sous licence Reynolds , mais il n'existe pas dans tous les diamètres. Ainsi le tube diagonal du Off (en double épaisseur) est en 38.1mm , non disponible avec le 520. Mais en terme de qualité d'acier tous les cadres ont des tubes identiques qui sortent de la même usine . Le fait de pouvoir se procurer les tubes sur place à Taiwan est un point clé dans la maîtrise des coûts .

Dans la pratique, sur le terrain, quels sont les apports du nouveau OFF face aux 4 évolutions de la famille enduro rigide ? OFF2009 - OFF2012 - CASH VS OFF2017

Sans rentrer dans le débat sur la taille des roues l'apport d'un plus grand diamètre est un plus sur le terrain. Que ce soit en terme en terme de grip, de motricité et de confort le 27.5 est supérieur au 26. Le fait d'avoir un axe de roue plus haut en 27.5 qu'en 26 permet d'être mieux centré entre les roues, ceci rend le vélo plus performant en montée et en descente (la boite de pédalier restant à la même hauteur).

Voilà pourquoi le Cash était déjà supérieur aux premiers Off sur ce point. Le dernier Off bénéficient en plus d'une géométrie plus typée , le reach est plus important dans l'optique d'utiliser une potence plus courte. Ceci préserve la maniabilité et permet aussi une répartitions des masses plus équilibrées entre les roues. Le Off garde donc les aptitudes du Cash en montée mais devient plus efficace ne descente pour les pratiquants qui souhaitent de l'engagé.

Enfin dernière chose, avec la possibilité de mettre du 2.8 le Off permet d'envisager de nouveaux terrains plus exigeants et plus cassants. Certains peuvent penser à  un tel vélo sur des terrains où ils  n'évoluaient  qu'en tout suspendu.

 

Ton équipement de rêve pour un OFF ? Comment est équipé ton OFF personnel... plutôt 650B ou 650B+ ?

Mon Off actuel est en 27.5 x 2.8 avec une fourche Yari en 120mm, ce cocktail fonctionne parfaitement sur les sentiers du Beaujolais où je roule le plus souvent. Il est en mono 30d avec une K7 10/42 . Je roule le  plus souvent avec une pression de l'ordre de 900g ( pour mes 78kg )

Avec un budget no-limit je mettrai bien une paire de roues Carbone en 40mm de largeur interne et un Sram Eagle pour le côté Bling Bling (rire). Pour les sorties en montagne une monte de pneus en Maxxis Minion 2.8 , une tige télescopique et une fourche Suntour Auron Boost  en 140mm devraient permettre de se faire plaisir !

Mais plus raisonnablement un Sram GX ou Shimano SLX en 1x11 me semblent bien coller à ce cadre si l'on souhaite préserver le budget.

sobre-versatile-gravel-bike-acier-cromo-4130-roc-d-azur-cadre-velo-en-acier-copie

ON FAIT LE POINT SUR LE VERSATILE

Le SOBRE VERSATILE commercialisé en novembre 2015 il fête donc ce mois ci sa première année de commercialisation. L'occasion de faire le point avec Laurent sur ce "Best-seller" qui est le second kit-cadre le plus vendu de la gamme SOBRE derrière le SOBRE DAD. Pour le redécouvrir voici quelques articles qui y sont consacrés : http://www.veloacier.com/fr/?s=SOBRE+VERSATILE

Pourquoi SOBRE, en 2015, alors concentré sur le VTT se lance dans l'aventure d'un vélo gravel - cyclocross - versatile en acier ?

L'idée du Gravel me trotte dans la tête depuis un moment mais économiquement parlant il était difficile de le sortir plus tôt. Le Vtt est une passion depuis plus de 25 ans mais au delà de ça j'aime le vélo sous toutes ses formes. La route me plaît aussi mais pas dans sa définition ultra sportive ou compétition. Avec le Gravel on est dans une pratique différente, le côté sportif n'est pas écarté (loin de là) mais on s'ouvre de nouvelles possibilités au niveaux des terrains rencontrés. L'apparition des disques sur un tel modèle est un vrai plus car on n'est plus limité par les pneus avec des étriers classiques.
Les freins Cantilever permettent certes de monter de plus gros pneus qu'en route mais au delà de 35mm on a plus de mal à sortir la roue lorsque cela est nécessaire. Sur le Versatile un pneu de 42 mm passe sans soucis avec de la marge, le fait d'être aussi sur un entraxe Arrière VTT en 135mm permet à loisir d'utiliser des roues de 29 typées XC.

Ce type de vélo correspond bien à la philosophie de SOBRE dont le but est de proposer des montures efficaces et performantes à coût modéré. Il représente aussi une forme de simplicité de de beauté qui me séduit particulièrement. Bref aujourd'hui il m'arrive de rouler plus souvent avec le Versatile avec cette satisfaction de ne pas me soucier de l'état des routes ou des chemins sur lesquels je roule. On est vraiment sur une pratique qui est une passerelle entre la route et le Vtt.

Quel regard portes tu, après un an de commercialisation, sur le versatile, le second vélo SOBRE le plus vendu après le DAD ?

Un regard fort positif avec la satisfaction de voir que le modèle plaît et a trouvé son public. Le rapport qualité prix bien placé du modèle joue en sa faveur, le fait aussi que ce modèle réponde présent dans le cadre d'un usage sportif contribue à son attractivité.
A l'instar du Vtt tous les Gravels ne sont pas identiques, il y a des choix de chaque marques au niveau géométriques ou techniques qui se traduisent forcément par des différences sur le terrain. Un Gravel n'est pas juste un modèle route à gros pneus et à disques, en tout cas cela n'a jamais été ma vision des choses.

A t'il aidé la marque SOBRE à être encore plus populaire qu'elle ne l'était ?

Il est certains que le Versatile me permet de toucher une nouvelle clientèle, je le vois surtout lorsque de nouveaux revendeurs plus axés sur la route ou l'urbain me contacte à propos du Versatile.

En 1 année, cela représente combien d'unités dispersées à travers le monde ?

Il y a aura bientôt une centaine de Versatile en circulation, un chiffre loin des ventes des majors du cycle mais loin d'être négligeable pour SOBRE sur l'année passée.

 

D'ailleurs JEN OST - Swendentrails - Suède est revendeur SOBRE. Combien de VERSATILE se sont exportés ? un pays à succès en particulier ?

Il y a eu des ventes de Versatile aux Pays Bas, en Espagne, au Portugal, en Belgique  et  en Allemagne . Dans certains pays, qui ont moins une culture Vtt, le Versatile propose une nouvelle offre que la gamme Vtt ne me permettait pas d'envisager.

Le versatile est encore jeune, mais rêves tu de le faire évoluer sur certains points ou le décliner dans une version "versatile +" monstercross ?

Le Versatile va évoluer, comme les autres cadres de la gamme le font régulièrement. Il ne s'agit pas de changer à tout prix mais bien de tester des évolutions géométriques ou techniques afin de voir si elles apportent du positif. Voilà pourquoi le fonctionnement par millésime au sein de la gamme n'a jamais été primordial, si une évolution s'impose comme une évidence elle devient une priorité mais n'est pas conditionnée par une notion de millésime.

SOBRE SUR LE FUTUR

J'ai toujours des idées en tête avec l'envie d'explorer de nouveaux horizons. Le soucis est qu'il n'est pas possible de tout faire, ceci est toujours lié à la contrainte économique. Développer un nouveau modèle prends du temps et le coût est non négligeable, en tant que concepteur et décisionnaire il faut faire la part des choses entre la passion et la raison. Souvent, si l'on veut perdurer, c'est cette dernière qui prend le dessus !

Un GRAND merci à Laurent, au commande de SOBRE, pour tout le temps accordé sur le salon du ROC D'AZUR 2016, de m'avoir laissé le temps et la place pour réaliser plusieurs photos de ces deux belles machines et bien-sur d'avoir bien voulu répondre de long en large à mes différentes questions.

Comme vous l'avez compris, ces deux modèles sont disponibles dans le monde entier en direct avec SOBRE ou bien à travers l'un de ces distributeurs ou revendeurs. Le OFF est commercialisé en cadre seul à 465 euros, le VERSATILE est disponible en cadre seul à 460 euros et 580 euros avec la fourche.

Page de présentation du OFF: http://www.veloacier.com/fr/vtt-acier/275/sobre-off-nouvel-envol-en-650b-et-650b-pour-le-allmountain/
Page de présentation du VERSATILE: http://www.veloacier.com/fr/velo-de-route-acier/sobre-versatile-le-cadre-gravel-bike-acier/

SOBRE Facebook : https://www.facebook.com/sobrebikes
SOBRE le site internet  :
http://www.sobre-bikes.com/
Webshop pour acheter en ligne : http://www.sobreshop.com/
Trouver un revendeur http://www.sobre-bikes.com/revendeurs.html