lundi, mai 17

MONICA AGUILERA ET GRAVEL CYCLES – DUO CATALAN SUR LA FRENCH DIVIDE

Monica Aguilera-gravel-cycles-monstercross-le nomade-acier-columbus-french-divide-veloacier

Monica Aguilera-gravel-cycles-monstercross-le nomade-acier-columbus-french-divide-veloacier

MONICA AGUILERA est une athlète Catanale de haut niveau et habituée des épreuves longues distances et ou d'orientation par équipe, que cela soit à vélo, à pied ou bien sur l'eau. Cette année elle a tenue à participer à la FRENCH DIVIDE 2016 au guidon de son monstercross GRAVEL CYCLES LE NOMADE Série. Une première épreuve en solitaire couronnée avec succès.

Le parcours suit principalement la trace de la "route de saint jacques de compostelle". La distance totale est d'environ 2100 kms pour 39000 D+ sur 70% de chemin et 30% de route...les participants employant un VTT ou un Gravel - Monstercross pour couvrir la distance en 15 jours. Pour établir un classement intermédiaire, les participants doivent passer par des checkpoints. Ils sont aussi équipés de trackers GPS, le modèle Captur qui propose une autonomie de 1 mois..pour être sur que chacun suit bien le même parcours.

Monica AGUILERA est une mordue de sport, je vous laisse regarder ici son curriculum vitae "Sportif" : 2 fois vainqueur de la coupe du monde X-Adventure Raid Series en 2000 et 2001, elle a gagné le Marathon des sables en 2010, 2 fois championne du monde MTBO (course VTT d'orientation) en 2015 et 2016.... un très beau palmarès.

Elle a parcouru les 2100kms de la French-Divide au guidon d'un Monstercross en acier Columbus ZONA issue du catalogue de la marque Catalane GRAVEL CYCLES : LE NOMADE. Nous l'avons présenté en détails dans cet article.

Voici quelques éléments de son vélo : Kit-Cadre GRAVEL CYCLES LE NOMADE en acier columbus ZONA. La transmission est un mix-Shimano XT pour les dérailleurs et la cassette, le pédalier est un modèle SLX double plateaux et les shifters-commandes de freins sont issues du groupe route shimano 105. Les freins sont à disques mécaniques avec rotor en 160mm. L'éclairage avant est un modèle Supernova E3, alimenté par un moyeu dynamo dont nous pouvons voir les fils passer dans les plots dédiés sur le jambage droit de la fourche acier.

Monica qui êtes vous ?

Je participe à des compétitions dans différents sports depuis de nombreuses années, toutes en relation soit avec l'endurance ou l'orientation. A mes débuts j'ai participé pendant de nombreuses années au format "adventure race", puis à des Ultra-Trail, et de manière constante à des courses d'orientation. J'ai été Championne du monde Adventure Race en 2000 et 2001. J'ai remporté le Marathon des Sables en 2010. Puis en 2015 et 2016 sacrée Championne du monde Master MTBO (Course VTT d'orientation).

Mes sports favoris sont le VTT et la course d'orientation et c'est donc pour cette raison qu'après 20 ans de compétitions je continue avec enthousiasme à me préparer pour le championnat national et international MTBO.

J'aime voyager à vélo, et j'essaie de voyager le plus possible, quand mon travail et mes compétitions me laisse le temps nécessaire.

Est ce le goût de l'aventure en autonomie qui vous a amené à participer à la FRENCH DIVIDE ?

J'ai précédemment participé à différentes courses d'endurances, compétitions, activités mais principalement en équipe. La FRENCH DIVIDE était pour moi une première en autonomie sur une si longue durée, et j'ai donc voulu vivre une expérience comme celle-ci. De même, la FRENCH DIVIDE avait un avant-goût de vacances : plusieurs journées rien que pour moi, seule, uniquement à penser vélo, manger, récupérer..des journées avec pour objectif unique d'arriver le plus tôt possible à la fin.

   

Était ce la première fois que vous preniez par à une si longue compétition cycliste ? (2100km - 39000D+ en max 15jours).

Oui, c'était la première fois. J'ai déjà participé à des courses sur 6 ou 9 jours, mais toujours en équipe. Seule et en autonomie, ce fut une première et j'ai adoré.

Comment avez vous préparés pour la FRENCH DIVIDE ?

Pas de préparation spécifique pour cet événement. Jusqu'en juillet j'étais encore en train de préparer le Championnat du monde MTBO puis de participer à une course au Portugal comptant pour ce championnat, et après cela j'ai récupéré une semaine avant ma participation à la FRENCH DIVIDE. J'ai une très longue expérience dans les compétitions longues distances, je me connais bien et n'ai pas eu le besoin de beaucoup de préparer.

Quel est l'équipement que vous avez emmené avec vous ?

Ma plus grande préoccupation: l'autonomie du GPS et de l'éclairage. Dès que j'ai su que j'allais y participer, j'ai équipé mon vélo avec une dynamo, le meilleur choix à faire pour cette course. J'ai utilisé un GPS Polar V650, j'aime toujours avoir avec une carte avec moi et avec ce GPS il est possible d'ouvrir openstreetmap.

Pour le reste des équipements, j'ai embarqué le basique pour les jours froids et pluvieux, une veste de la marque MARMOT légère et imperméable. Je n'ai pas opté pour la tente, préférant rouler sur un vélo le plus léger possible. Comme dit plus haut, la FRENCH DIVIDE était des vacances pour moi, j'ai donc essayé de dormir le plus possible dans des hôtels...quand cela était possible.

J'ai roulé avec un seul short cycliste spécifique pour femme de la marque TACTIC. Je l'ai lavé une seule et unique fois en 12 jours de vélo. Un très bon choix, modèle très confortable dans la durée.

A quoi avez vous pensé pendant ces longues heures à pédaler ?

Une des bonnes choses lorsque l'on participe à des courses comme la FRENCH DIVIDE, c'est que vous n'avez que peu de chose auxquelles penser : pédaler, aller de l'avant, manger, boire...rien d'autres. Le travail, la vie personnelle, le reste du monde n'ont pas existé pendant ces jours.

Le meilleur et le pire des moments ?

Le pire c'était dans les Pyrénées avec la pluie et le grand froid par moment. Aussi pendant une nuit il pleuvait et il m'a été difficile de trouver un hôtel pour dormir. J'en ai finalement trouvé un mais j'ai du m'éloigner de ma route.

Tout les jours j'ai profité de la beauté des paysages et de la traversé des villages. Je peux dire que le meilleur moment a été le départ mélange d'adrénaline et d’excitation, par la suite j'ai essayé de profité au mieux de chaque moment.

Les inscriptions sont ouvertes pour la FRENCH DIVIDE 2017, vous êtes partante ?

J'ai bien aimé, mais je ne vais pas répéter car je préfère participer à un autre événement pour découvrir de nouvelle route et pays.

Sur le parcours j'ai du faire face à des zones très difficiles, pas sur de très longs kilomètres, mais bien assez long pour m'en souvenir. Il était difficile de rouler et rester sur le vélo avec tous les sacs. Pour ce genre de parcours je préfère qu'il n'y ait pas de passage extrêmement technique ou l'on ne peut pas rouler et qui nous force à pousser le vélo. Trop difficile pour moi.

Pensez vous participer à une épreuve comme la TRANSCONTIDENTAL ?

Oui, avec certitude dans le futur je participerai à d'autres événements au format FRENCH DIVIDE et la TRANSCONTIDENTAL sera au calendrier.

Vous avez participez à la FRENCH DIVIDE sur un GRAVEL CYCLES Le NOMADE, pouquoi ce choix ?

Un choix très simple, c'est le vélo que j'utilise personnellement pour voyager. Celui que je tient prêt pour mes expéditions.

Quel modèle de LE NOMADE avez vous ?

J'ai le LE NOMADE de série.

Comment se comporte le vélo que la route, les chemins et les passages technique ?

Le vélo est très stable, facile à piloter. Pas très nerveux, mais rapide dans les portions plates, il tient le rythme. On se sent en confiance à son guidon dans les zones techniques et les descentes. LE NOMADE est un vélo très polyvalent.

Pouvez-vous nous présenter succinctement l'équipement de votre LE NOMADE ?

J'ai un moyeu dynamo à l'avantavec une lampe qui y est connecté. Cette dynamo peut aussi charger le GPS et au besoin le téléphone avec le port USB. La transmission est confié au groupe Shimano XT. Les pneumatiques ont été choisis pour leur polyvalence : Continental Race King 29"x2.0, et je peux maintenant dire que ce fut un excellent choix.

Est ce que le choix des grandes roues vous a aidez sur le parcours ?

Les grandes roues, 29", permettent de rouler vite sur le plat et dans les descentes, aussi d'un point de vu sensation de sécurité cela apporte plus de confiance.

Avez vous rencontré des problèmes techniques ? Combien de crevaison ?

Aucun, j'ai été chanceuse, aucun problème technique pendant la FRENCH DIVIDE. Idem, aucune crevaison. Je dois aussi dire que lorsque je roule toute seule sur de très longue distance j'essaie de rouler avec précaution pour prévenir de tout problème technique. Je ne prend pas de risques.

 

Merci beaucoup à Monica AGUILERA pour avoir pris le temps de répondre aux questions et pour avoir fourni l'ensemble des photos illustrant sa participation à la FRENCH DIVIDE 2016.

Pour en savoir plus sur son vélo le GRAVEL CYCLES LE NOMADE : http://www.gravel.cc/en/
Si vous souhaitez découvrir en détail la FRENCH DIVIDE : http://www.frenchdivide.com/

Page Sportive de Monica : http://monicaaguilera.com/